mercredi 13 juin 2007

Drêches de blé : la nouvelle carte de l’alimentation animale

Selon le Céréopa, avec l’arrivée des usines de bioéthanol, ce ne sont pas moins de 700 000 tonnes de drêches de blé qui devraient arriver sur le marché de l’alimentation animale à partir de 2010 (50 000 t actuellement). Les fabricants d’aliments devraient donc en incorporer de plus en plus dans leurs formules encore faut il que la filière biocarburant communique sur le coproduit en question. En effet les drêches différent fortement selon leur usine de provenance. On peut distinguer 3 grandes classes de drêches :
- standard : 33% de protéines
- à faible teneur en protéines : issues de certaines usines étrangères
- à haute teneur en protéines (35-36%) : certains sites qui ont choisi un process particulier comme Cristal-Union.

Si en volaille, les drêches à haute valeur protéique devraient tirer leur épingle du jeu assez facilement, les drêches moins riches en protéines devraient plutôt rentrer en compétition avec le tourteau de colza pour l’alimentation bovine. Bien sûr, un des critères les plus important sera le prix, mais pour l’instant les prédictions sont assez prudentes. Caler sur le prix du soja ? Sur celui des céréales ? En tout cas ce coproduit, comme le tourteau de colza pour la filière Diester, pèsera 20% du chiffre d’affaire de l’activité et sera donc suivi de près par leurs fabricants.

D’après La France Agricole – 1er juin 2007

3 commentaires:

Anonyme a dit…

bonjour, je suis étudiante en BTS Production Animale à Chaumont et mon dossier mémoire porte sur les co produits dans l'alimentation des Vaches Laitières. L'un de ses coproduit me pose problème à savoir les drêches de blé. Serait t'il possible que si vous possédez leur valeur UF et PDI,vous me les transméttiez à cette adresse:
lepage.thomas@wanadoo.fr
merci d'avance

Simon a dit…

Bonjour,
J’ai bien lu votre commentaire sur mon blog coproduits.blogspot.com.
En ce qui concerne les valeurs nutritionnelles de la drêche de blé je vous renvoie en lien trois articles du blog qui pourront vous aider plus particulièrement.

http://coproduits.blogspot.com/2007/03/les-drches-de-bl-en-alimentation.html

http://coproduits.blogspot.com/2007/05/les-drches-de-biothanol-valorisables-en.html

http://coproduits.blogspot.com/2007/01/composition-et-utilisation-des-drches.html

Par contre, comme je l’ai écrit plusieurs fois dans ce blog, les valeurs données sont à prendre avec beaucoup de précautions. En effet elles seront fortement variables d’un site à l’autre (process différent, variabilité enzymatique…) et seront donc sans doute recalculées pour chaque nouvelle unité construite de bioéthanol.
Bonne continuation pour la suite,
Cordialement,

Simon Fourdin

Anonyme a dit…

je vous remercie de votre réponse, et vous félicite pour ce blog qui m'a beaucoup aidé dans mes recherches sur les coproduits
cordialement