mercredi 25 avril 2007

Un nouveau débouché pour la glycérine

La glycérine est l’ un des deux principaux coproduits de la filière Biodiesel – le plus connu étant bien sûr le tourteau de colza. Cette glycérine va arriver en quantité importante avec le développement des biocarburants et pour l’instant les débouchés de ce coproduit sont assez minces. La société Novance, filiale des groupes Sofiprotéol et Bayer, en partenariat avec la société pharmaceutique PCAS, l’Institut Lasalle Beauvais (ex Isab) et l’Université de Technologie de Compiègne (UTC) ont lancé un projet de transformation de la glycérine en l’un de ses dérivés : l’acroléine. Cet autre produit, fabriqué auparavant qu’à partir de pétrole, a des débouchés divers : en pharmacie, en parfumerie et dans la composition de produits industriels. L’acroléine est aussi utilisé en alimentation animale pour produire un acide aminé : la méthionine.

La transformation de la glycérine en acroléine est pour l’instant réussi en laboratoire. En 2008 un pilote semi industriel sera construit afin de voir les possibilités de transformation à plus grande échelle. Le coproduit étant pour l’instant fabriqué en excès par rapport aux besoins du marché, cette autre voie d’utilisation pourrait dynamiser la filière biodiesel et améliorer la rentabilité du biocarburant.

D’après La France Agricole du 20 avril 2007.

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour,
je suis en stage de fin d'étude agro (ENSAR) chez cargill à st Nazaire, et j'oriente mon mémoire vers la redistribution des marchés de tourteau de colza en france, avec l'arrivée des biocarburants et notamment la future usine de cargill.
Ce qui apparemment est le thème de ton stage.
Si tu veux, on pourrait commencer à échanger des infos, (sauf ce qui reste confidentiel bien sur), la dessus.
qu'en dis tu?
A plus
Stéphane Bricout

Simon a dit…

Bonjour Stephane,
C est assez proche en effet de mon theme de stage, si tu veux qu'on en discute plus : simon.fourdin@agroparistech.fr.
A bientot
PS : Devrais je dire "Stouf" au lieu de Stéphane ?

Anonyme a dit…

et simon,

merci pour ce blog je fais un (petit) travail sur les biocarburants (suis étudiant en écologie sociale à bxl) et tu m'as aidé à redémarrer sur les produits/déchets issus de la production de ces carburants, jte souhaite bonne chances pour la suite :D

Frédéric Verhagen

cauchy a dit…

Les apprentis sorciers n'ont pas fini de jouer avec nos vies.
Voici la fiche toxicologique de l'acroléine : http://www.inrs.fr/inrs-pub/inrs01.nsf/intranetobject-accesparreference/ft%2057/$file/ft57.pdf