jeudi 3 mai 2007

L'orge plébiscitée par l'alimentation animale

En cette période de grand changement dans le secteur de l’alimentation animale, les substitutions dans les matières premières incorporées sont nombreuses. Pour la campagne 2006-2007 c’est l’orge qui aura subie la hausse la plus forte dans l’utilisation de céréales par les fabricants d’aliment du bétail (+ 47,2% par rapport à 2005-2006). Cette hausse s’est faite au détriment du blé (- 7,3%) et du maïs (- 3,1%) mais le volume total de céréales transformées par les FAB n’a pas reculé malgré les cours élevés. Ceci s'explique en partie par l'augmentation de la part de tourteau de colza dans les aliments. En effet la substitution du tourteau de soja par le tourteau de colza favorise l'incoporation d'une part incompressible de céréales, nécessaire pour survenir au besoin en protéines.

Le prix des aliments a subi une hausse (+ 3%) qui reste relative par rapport à la hausse des matières premières (+ 14%). Cette hausse du prix des aliments composés devrait sans doute augmenter dans les mois à venir car le coût des matières premières représentent 75% du coût de revient des aliments et n'est pas prêt de baisser.

La France Agricole du 27 avril 2007

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Peut-on dire que le tourteau de colza favorise plus l'entrée des céréales dans les formules? il peut favoriser plus l'entrée d'une céréale plus riche en protéines et pas trop onéreuse telle que l'orge. Encore faut-il tenir compte du fait que cette céréale est moins énergétique et que ses acides aminés de l'orge sont moins digestibles que ceux du blé...

Simon a dit…

Effectivement il y a plusieurs éléments à prendre en compte : la teneur en protéines en général mais aussi la composition en chacun des Acides Aminés essentiels (méthionine, lysine...). C'est souvent du fait de ce dernier point que l'on doit faire rentrer d'avantages de céréales dans les rations pour compenser le profil de certains AA insuffisant dans le tourteau de colza (par rapport au tourteau de soja notamment).